04 mars 2010

courrier

Elle colle, elle assemble. Avec sa glu et ses bouts de papiers, elle refait le monde. Si elle pouvait faire pareil pour la suite, coller les morceaux choisis, faire de sa vie un merveilleux collage de papiers glacés, ça l'arrangerait bien. Très bien même.
Posté par mlle-candy à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2010

c'est un peu effrayant

Du vent, il n'y en a jamais eu autant.
Posté par mlle-candy à 09:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2010

elle dilue trop ou pas assez, elle est ainsi faite.

c'est un peu comme marcher dans la mer, toujours un peu tiraillée à gauche à droite. Mes pieds, ils n'ont pas été bien ancrés dans le bitume, et ma tête, elle flotte un peu trop haut, là-haut. Dans les nuages dit-on. Je veux du vieux pour faire du neuf, transformer poussières en mille et une paillettes. Des poussières d'étoiles sur les paupières, fermer les yeux, et rêver un peu.
Posté par mlle-candy à 13:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 février 2010

la robe à fleurs

Enfiler une robe à fleurs, c'est comme revêtir un bouquet tout entier. Les odeurs de coquelicot, le doux parfum de l'iris. C'est une richesse inespérée, ça se porte de jours comme de nuit, ça apporte la chaleur des jours d'été. Enfiler une robe à fleurs, c'est comme revêtir un costume, un costume de scène. Vous êtes la princesse, la sorcière, le prince, le vilain, le riche, la reine, vous êtes tous à la fois. Vous l'enfilez comme on rentre dans un rêve, ça vous habille des pieds à la tête. Enfiler une robe à fleurs, ça vous prend... [Lire la suite]
Posté par mlle-candy à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2010

la liquette

Elle, c'est Eve, elle est fine est blonde. Ses cheveux sont lâchement attachés sur la nuque, et des lunettes fumées la protègent du soleil aveuglant. A vrai dire, elle ne prend rien au sérieux, pour Eve, la vie est comme un jeu. Elle ne porte rien d'autre qu'une liquette bleue ciel, une liquette qu'elle laisse négligemment ouverte au niveau du cou, elle est ainsi, elle vie dans le flou. Pour sculpter la silhouette, elle noue sans précaution aucune un lien de satin à se taille. Eve aime le vent et la légèreté, les choses sans... [Lire la suite]
Posté par mlle-candy à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2010

Essuyez vous les pieds.

Ou ôtez vos souliers, c'est selon. Une leçon d'histoire peut être?Sachez qu'à Rome, la chaussure distinguait l'homme libre de l'esclave, ces derniers allaient nus pieds.Au moyen Age, plus le rang social d’une personne était élevé, plus la pointe de sa chaussure était longue. Pour les rois, elle pouvait être aussi grande qu’ils le voulaient. Eh eh, Classe le 42 enfaite. Notez que je fais du 38...De nos jours, ces codes n'existent plus, fort heureusement. ainsi naissent les Godillots dans les années 40 et les talons aiguilles... [Lire la suite]
Posté par mlle-candy à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2010

au commencement

Au commencement, au commencement... Oh et puis mince, mademoiselle Candy c'est elle, ou plutôt c'est moi. Et je ne sais comment commencer, c'est vrai, un premier article, ce n'est pas rien. Et je suis en train de faire de ce début un massacre. Comment dire, on va dire qu'ici c'est un peu comme un salon de thé, un coin de douceur, une once de verdure. Oui, on y vient un peu comme on prend un café, après le repas, quand le temps se suspend. Ici, pas de vent ni de remue ménage. Si c'était un pièce, le sol serait de parquet sombre, les... [Lire la suite]
Posté par mlle-candy à 21:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]